Le prix du cuivre atteint des records

Cuivre sous forme brute

Baromètre de la santé de l’économie mondiale, le prix du cuivre s’établit actuellement à 10.400 dollars la tonne, après avoir atteint son plus haut de l’année la semaine dernière.

Cette situation s’explique par la faiblesse de l’offre, mais également par la hausse des coûts d’extraction et de transport. Selon UBS, son cours pourrait monter davantage d’ici la fin 2021 pour atteindre 12.000 dollars. Soit plus que son record absolu de 10.747,50 dollars du 10 mai dernier.

Chute des stocks en octobre

Le prix du cuivre tutoie les sommets depuis plusieurs semaines. Il y a quelques jours, il a atteint les 10.400 dollars la tonne, s’approchant ainsi de son record absolu de 10.747,50 dollars atteint le 10 mai dernier. Selon la banque suisse UBS, le coût de la tonne de métal rouge devrait s’élever à 12 000 dollars d’ici la fin décembre et afficher encore ce prix à fin mars 2022. L’établissement dit constater une augmentation des primes pour le matériau physique dans toutes les régions, alors que les stocks des Bourses baissent.

Au cours du seul mois d’octobre, ces réserves ont chuté de près de 70 000 tonnes pour descendre à seulement 279 000 tonnes. Soit près de la moitié de leur moyenne des cinq dernières années (502 000 tonnes). Mais le marché avait déjà enregistré un déficit de 90 000 tonnes en juin et de 2 000 au cours du premier semestre 2021. Sur un an, on enregistre un excédent de 67 000 tonnes. La hausse du prix du cuivre n’est pas due à l’augmentation de la demande. Elle est plutôt la conséquence d’une spéculation autour de la faiblesse des stocks mondiaux, au plus bas niveau en 47 ans.

Rationnement des approvisionnements énergétiques

Les spécialistes soulignent également le fait que la Chine a décidé de rationner l’approvisionnement en électricité des usines de production en raison de la flambée des coûts de l’énergie. Ce, après avoir augmenté significativement ses importations pour atteindre 406 016 tonnes en septembre, après cinq mois de baisse. On s’inquiète dans le même temps d’une probable restriction des approvisionnements énergétiques en Europe et en Asie. Une crainte qui créé de fortes tensions sur l’offre de métaux et des craintes excessives de pénurie.

D’après UBS, la fonte soudaine des volumes de cuivre a provoqué un écart de plus de 1 100 dollars entre le prix pour livraison immédiate et celui des contrats à plus long terme. Cette situation appelée « backwardation » reflète la compression de l’offre et pourrait poser des problèmes pour le fonctionnement du marché. Celui a déjà été ébranlé par l’affaire Evergrande, du nom du géant immobilier chinois. En septembre dernier, les déboires financiers du groupe ont provoqué une aversion pour le risque en raison d’une potentielle faillite.

Hausse du coût du transport maritime

Dans la foulée, il y a eu une hausse des prix de nombreuses matières premières, dont le cuivre. Ce matériau est très important pour le secteur immobilier. Evergrande a heureusement annoncé, cette semaine, une reprise des chantiers après s’être acquitté de quelques dettes. Une bonne nouvelle donc puisque l’activité économique mondiale influe sur l’évolution du cours de la matière. Une hausse ou une baisse du prix suggèrent généralement une croissance ou une récession de l’économie. Si le contexte s’améliore, les acteurs du secteur redoutent cependant que surviennent d’autres problèmes. Parmi lesquelles la cherté de l’extraction et la hausse du coût du transport maritime.

Le coût du fret, en particulier, ne cesse de s’alourdir depuis le début de la crise sanitaire. Ce qui fait planer le risque d’une pénurie de marchandises dans le commerce, notamment pendant Noël. Sur le marché des métaux aussi un manque menace. Les bijoutiers, par exemple, importent la plupart de leurs matières premières d’Asie et plus précisément de la Chine. Ils pourraient faire face à un bond du prix de la ferraille, ferreuse.

De nombreuses propriétés et vertus thérapeutiques

Pour rappel, le cuivre est l’un des éléments primordiaux au développement de la vie sur Terre. Il est dispose également de nombreuses propriétés comme celui de conducteur d’énergie. Aussi, on l’utilise dans l’électronique pour constituer un des éléments des circuits. Mais aussi dans le bâtiment pour l’installation des tuyauteries de transport de l’eau.

En outre, ce métal précieux entre souvent dans la composition de certains alliages pour renforcer leurs qualités. On peut citer le laiton, un alliage jaune, très ductile et malléable, composé essentiellement de zinc et de cuivre. En bijouterie, on l’aime particulièrement pour son ton neutre et ses vertus thérapeutiques.

Pour en savoir plus sur le cuivre voir le musée minéralogie

Voir un bonne article sur ce sujet : https://www.marseillenews.net

| Boucle d'Oreille - Bague - Bracelet Homme - Collier - Boucle Créole - Clous - Bague Homme - Bijou Ethnique - Montre Femme - Montre Homme - Montre Bois - Bijoux Corps - Ras de Cou -Boucle Pendante - Boite à Bijou - Lunettes Soleil Papillon |

Ignorer