Découvrir caractéristiques et vertus du jade

Considéré comme un symbole de royauté, le jade est utilisé depuis plusieurs millénaires par diverses civilisations. Cette pierre a toujours fasciné les hommes pour sa belle couleur verte et pour ses nombreuses vertus, tant physiques que psychiques. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce cabochon.

Où trouve-t-on cette gemme sur la planète ?

Les principaux gisements de jade se trouvent en Chine, où on utilise cette pierre depuis plus de 5000 ans pour la fabrication d’objets divers (pointes de flèches, haches, etc.).

De quoi est faite cette pierre ?

Elle se compose de calcium et de magnésium. La jadéite peut être blanche, bleue, jaune, mauve, rouge, vert pâle et vert intense. Elle se compose en majorité d’aluminium et de silicate de sodium. Son espèce minérale est le silicate.

Comment la reconnaître à l’œil nu ?

Pour reconnaître le jade, il faut d’abord la toucher pour voir si elle est très dure. Elle se situe entre 6,5 et 7 sur l’échelle de Mohs, selon le type (jadéite plus dure que la néphrite).

Quelles sont les vertus curatives du jade ?

Dans le domaine de la lithothérapie Feng Shui chinoise ou d’Inde, la pratique des vertus du jade sont encore pratiqué dans la médecine traditionnelle. Le jade lutterait efficacement contre les maux de tête, les migraines et les fièvres.,

Dans la lithothérapie (médecine non-conventionnelle), très peu de pierres précieuses inspirent autant de vénération que le jade. Depuis la Haute antiquité, cette gemme est utilisée par différents peuples (Indiens précolombiens, Chinois, etc.) pour guérir plusieurs maux. Parmi ses vertus curatives, il serait en capacité de soulager des problèmes rénaux et urinaires. En effet, cette pierre aiderait à la régulation des reins, à l’équilibre du système urinaire et au bon fonctionnement des glandes surrénales. Ces dernières participeraient à la bonne marche de l’organisme en synthétisant et en libérant les hormones dans la circulation sanguine.

> Lire plus sur les pierres gemme

Le Feng Shui chinois, ou le Prana en Inde encore pratiqué aujourd’hui

Pour cela, il faut simplement le poser sur la partie du corps en souffrance. Par ailleurs, ce minéral résout les problèmes de peau, une fois mis en contact avec l’épiderme. En le faisant, on active la circulation sanguine ; ce qui a le pouvoir de redonner de l’éclat au teint. Cette gemme booste en même temps l’activité des cellules afin de réduire progressivement les rides ou de faciliter la cicatrisation.
Outre les vertus physiques, le jade aurait de nombreux bénéfices psychiques. D’abord, il aide à se connaître soi-même et à s’assumer pleinement. Ensuite, il permet de trouver la paix intérieure par le renouvellement des pensées, qui deviennent toutes positives. C’est pourquoi, son utilisation est très appréciée dans la prise en charge de personnes instables ou sujettes à des troubles nerveux. Touchant principalement le chakra du cœur, ce minéral peut en outre provoquer chez chacun l’empathie et des sentiments amoureux.

Deux types de jade répertoriés

Mais de quoi est faite cette pierre et à quoi ressemble-t-elle ? Il faut savoir que le jade présente généralement une couleur verte, plus ou moins foncée. Dans la nature, on en retrouve aussi de blanc (dit pur), bleu-vert (à cause des sels de chrome), noir (sels de titane) et rose (sels de fer et de manganèse). Sous son appellation unique, cette gemme désigne en vérité deux minéraux, à savoir la jadéite et la néphrite. Pure, naturelle, plus dure, dense et rare, elle est considérée comme plus précieuse et donc plus coûteuse. Quant à la néphrite, cette gemme peut prendre un ton blanc, brun, gris-bleu, noir et vert foncé. Il s’agit de la variété la plus répandue, donc la moins qualitative. Elle est ainsi plus abordable.

> Lire plus sur les pierres semi-précieuse

La Chine, pays du jade

C’est le pays le plus important dans la production, l’utilisation et la fabrication de bijou en pierre de jade. On a aussi identifié d’importantes mines au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Toutefois, les mines les plus importantes en termes de qualité se trouvent au Myammar (anciennement la Birmanie), en Russie, au Guatemala et au Mexique, où les Mayas s’en servent depuis des milliers d’années. On exploite aussi cette pierre dans d’autres parties du monde comme au Kazakhstan, au Japon et dans les Alpes italiennes. À l’instar des autres pierres précieuses, le jade peut faire l’objet d’une parfaite imitation. Les nouvelles techniques permettent, par exemple, de créer du jade en plastique ou résine éclairci chimiquement, pour retirer certaines impuretés, et teinté afin de lui donner ses couleurs naturelles. Cependant, ce type de produit reste plus léger, même si les faussaires utilisent un socle plus lourd pour donner du poids. Ce poids important est l’une des principales caractéristiques du véritable jade. Quels sont les autres ?

Un certificat pour indiquer la qualité

Au point que son travail nécessite des outils spécifiques. Mais cette dureté est très appréciée en joaillerie. Le jade étant une pierre froide qui ne retient pas longtemps la chaleur, on doit sentir sa fraîcheur dès le premier contact. Pour plus de précaution, il faudrait avoir un morceau de jade véritable à portée de main pour une comparaison. Pour les professionnels agréés, il y a possibilité d’accompagner la gemme d’un certificat indiquant sa catégorie et sa qualité. Le jade de Type A est naturel et non traité ; le Type B correspond à du jade impur et éclairci chimiquement (cela reste du jade authentique et naturel) ; et le Type C a été teinté et éclairci (c’est le faux).

| Boucle d'Oreille - Bague - Bracelet Homme - Collier - Boucle Créole - Clous - Bague Homme - Bijou Ethnique - Montre Femme - Montre Homme - Montre Bois - Bijoux Corps - Ras de Cou -Boucle Pendante - Boite à Bijou - Lunettes Soleil Papillon |

Ignorer